Phoneidoscope

Phoneidoscope

L’enregistrement sonore consiste, dans son essence, à capturer et rendre accessible un environnement sonore donné, vu depuis la position d’un microphone.

De manière similaire, l’ingénieur du son manipule, répartit et combine des dizaines de captations brutes afin de créer de toutes pièces un environnement sonore et un point d’écoute «virtuels» qu’il juge optimaux pour apprécier une œuvre, et qui seront ensuite figés par la réduction en un mixage stéréophonique ou, plus rarement, multi-canal.

Les auditeurs perçoivent alors l’œuvre au travers de cet unique point de vue, de manière identique et inaltérable, au placement de haut-parleurs près.

Et si nous proposions une expérience différente, plus active du son enregistré?
Si nous permettions l’immersion au cœur d’un écosystème sonore et visuel?

Ces questions sont l’objet de l'installation Phoneidoscope. A l’aide de technologies de Réalité Virtuelle et de spatialisation sonore 3D, l’auditeur est libre d’errer parmi différentes composantes sonores, restructurant en temps réel l’espace musical. De l’œuvre figée et écoutée de manière passive, nous passons à une expérience multimodale dynamique, intimement liée à l’action. Chaque expérience dévoile la musique sous un regard nouveau et singulier : l’écoute est alors un acte créatif, partie intégrante de l'oeuvre.

DN[A] est un festival porté par l'association A.R.C.A.N. Le succès de sa première édition est le résultat du soutien remarquable d'un pannel de partenaires institutionnels et culturels de choix, et en particulier de la Metropole Grenoble-Alpes.

Inscrivez-vous à notre newsletter